14/10/2012

Lettre à Hélène, conseils pour une nouvelle blogueuse


Chère Hélène,
Vous m'avez précisé que vous souhaitiez vous créer un blog pour y partager vos pensées.
Je vous écris cette lettre pour vous donner quelques conseils.

internet, blog, web

Le monde du web a en effet ses codes, ses astuces qui pour des personnes qui ne sont pas nées dans la dernière décennie du siècle dernier, ne viennent pas forcement en tête immédiatement.
Il ne s'agit pas d'aspects techniques, quelques manuels et autres articles pourront vous répondre mieux que moi, mais des principes généraux, que je vous laisse le loisir de suivre ou non

La pyramide du schizophrène ou l'art de jongler avec les identités sur Internet


Avant toute chose, il faut savoir qu'il n'existe point d’anonymat sur Internet.

La génération née dans la dernière décennie du siècle dernier a tout à fait intégré ce fait.
Pourtant, en tant qu' adolescents, ils attachent une certaine importance à créer leur petit monde dans lequel leurs parents ne viendraient pas.
De plus Comme le précise Jean Marc Manach dans son ouvrage : "La vie privée, un problème de vieux cons ?",  la jeune génération est très attachée à un espace propre, préservé dans la mesure du possible du monde des non initiés,et des "vieux".
Il existe bien quelques plates-formes comme celle gérée par skyrock qui permet d'avoir un espace privatif  mais dans l'ensemble, ne  pouvant garder l'anonymat, à moins d'être inexistant sur le Net (ce qui serait suspect pour un éventuel employeur) elle a élaboré une technique : scénariser son existence. Avatars et pseudonymes sont donc légions.

Dans notre cas, en tant qu’adulte, nous devons nous en inspirer.
Ainsi, je vous suggère de vous forger trois identités au minimum sur internet :

  • Une identité officielle avec vos vrais nom et prénoms pour vos recherches d'emplois, vos employeurs (qui ne sont pas avares d’excursion, parfois par simple curiosité) et toute autre personne 
  • Une identité pour vos proches et véritables amis (à ne transmettre qu'aux intéressés)
  • Un pseudonyme comme un nom de plume pour votre blog par exemple.


A ces trois identités demandant un compte mail chacun, ainsi qu'un espace facebook propre, vous pouvez également avoir recours à une carte de visite officielle pour le travail.

L'important est de bien cloisonner ces identités, ne pas par exemple faire des liens sur Facebook entre elles, ne pas utiliser le même mot de passe, et bien évidement, s'assurer de vous déconnecter à chaque fois de vos comptes... cela évite bien des erreurs de manipulations !

Le choix du nom de plume (choisir un pseudonyme)

Le choix du nom de plume répond à deux axes : votre propre existence, et le sujet que vous souhaitez avancer.

Vous devez vous poser ces questions : est-ce que je souhaite que mon « speudo » soit facile à retenir, devienne incontournable, une sorte de marque de fabrique ? Où bien en ai-je cure
Est-ce un nom qui vous a frappé, un personnage célèbre dans la vie réelle ou dans les romans ?

A cela s'ajoute une contrainte technique assez terre-à-terre : peut être que le pseudonyme à déjà été pris sur Gmail, Hotmail ou autre... Cette dernière contrainte est évidemment très restrictive si vous utilisez un nom de plume assez commun ou le nom d'une célébrité quasi-incontournable.

Le choix du nom du blog

Le choix du nom du blog est primordial.

Quelques pistes :

  • Pourquoi voulez vous faire un blog
  • Quel(s) sujet(s) voulez vous exposer ?
  • Cherchez-vous un minimum d'audience ou cela vous est il totalement égal ?

A savoir un nom court et explicite est plus facile à retenir.

Il est plus facile d'être référencé si on est plus ou moins mono-sujet

Enfin, comme pour le pseudonyme, il y a une contrainte technique : le nom de votre futur blog est peut-être déjà pris ! Pensez donc à une liste de nom avant de vous lancer.

Le choix du contenu

1) Déterminer les thèmes

Il est plus facile de déterminer, avant de commencer, quelles sont les grandes thématiques que vous souhaitez aborder ainsi qu'une petite liste de mots-clés incontournables sur votre blog. Ces grandes thématiques vous permettrons de créer les rubriques de votre blog.

2) Un billet pour un sujet

Éviter de noyer le lecteur dans un article fleuve !
Si votre article est très long et développe plusieurs idées, il est peut être judicieux de le scinder en plusieurs billets en de faire des liens entre eux. Outre une meilleure compréhension à la lecture, cela vous permettra d'avoir de la matière pour renouveler votre blog.

3) Une page de présentation.

Ce n'est pas parce que vous avez un nom de plume qu'il est inutile de vous présenter ! Simplement resservez la description à l'aspect du blog : rappeler vous : il faut que vos identités soit suffisamment étanches entre elles.

Les incontournables sur un blog

Que mettre dans les colonnes autour de mes articles ?

Outre les rubriques, les renvois sur les archives, les mots clés ne sont pas à négliger.
Proposer votre page de présentation et votre mail de plume pourrait également être apprécié. Enfin, proposer le flux RSS de votre blog. Ces choses sont le minimum syndical.

 

En esperant vous avoir apporter quelques lumières

 

Pierrot des Petits riens

Les commentaires sont fermés.