02/12/2012

Virée Normande au dessus d'un fleuve

Levé à 7h00 du matin ce samedi.
Le programme est de partir loin, changer d'horizon, voir la maison en construction et les ouvriers.

Depuis combien de temps n'étais-je pas sorti si tôt ?
Il y a de cela des mois, en été. La transition avec ce tout petit 1°C est forte...

J'ai mis une chemise puis un pull (à l'aveuglette pour ne pas me regarder), mais je n'ai pas le reflex « couvre-chef »...Mes pauvres petites oreilles !

Pour garder les pieds en l'air, je me suis installé sur la banquette arrière. Emmitouflant mes mains dans les manches, relevant le col du manteau sur mes lobes, j'attends que la chaleur de la voiture soit supportable...

J'ai dormis sur une partie du trajet et émergé vers le château de Robert le Diable.
Un soleil radieux déverse ses rayons d'hiver...Quand je pense à cette pub sur la crème Normande, je me dis que les clichés ont la vie dure !

chateau robert diable.jpg


Mais en cette saison, ce n'est pas temps la pluie qu'il faut redouter que le brouillard.
La vallée de la Seine  est toute embrumée.


Le léger coton remonte et stagne dans les frondaisons des bois.
Nous traversons la forêt de Brotonne, les sous-bois envahis par les fougères brunes sembles en feu. Les quelques feuilles d'or des Hêtres semblent flotter entre les doigts de brume...
Nous dépassons le chêne-cuve, et s'approchant de la Seine, nous sommes de plus en plus entourés du coton du brouillard.

chenecuve.jpg


Pour aller en Pays de Caux, il nous faut traverser le fleuve.
C'est au niveau du Pont de Brotonne que nous pouvons le faire.
Le brouillard est de plus en plus épais, le tablier du pont semble flotter dans les nuages, ces haubans d'acier  ressemblent à des rayons de soleil provenant d'un néant blanc...

pont_de_brotonne_59.jpg


Le l'autre, coté c'est le grand soleil !
Bien sûr, il y a quelques petits filets de brume ici et là, accrochés aux arbres, mais illuminé par ce soleil d'automne, ils donnent une allure fantomatique au paysage, la lumière quasi indéfinissable mériterait qu'un peintre installe son chevalet.
 



Illustrations tirés des sites suivants:
château de Robert le Diable : http://chateauxdefrance.centerblog.net/5216313-CHATEAU-DE-ROBERT-LE-DIABLE
Chene cuve :  http://jumieges.free.fr/index.htm

Pont de Brotone : http://www.photo-paramoteur.com/photographies-aeriennes/n...

12:30 Écrit par Pierrot dans Petits riens, Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : normandie |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.